Read Le pire concert de l'histoire du rock by Manu Causse Online

le-pire-concert-de-l-histoire-du-rock

Surtout ne pas se faire remarquer, être transparent au collège, pour les profs, pour les autres élèves, ça il savait bien le faire Jean-Sébastien Leforestier. Maintenant, qu'il habite une petite ville, c'est fini, ici tout le monde se connaît, son secret est dévoilé. Pianiste classique, il ne vit que pour sa passion. Contrairement à ce qu'il pensait (ah les préjuges!), nonSurtout ne pas se faire remarquer, être transparent au collège, pour les profs, pour les autres élèves, ça il savait bien le faire Jean-Sébastien Leforestier. Maintenant, qu'il habite une petite ville, c'est fini, ici tout le monde se connaît, son secret est dévoilé. Pianiste classique, il ne vit que pour sa passion. Contrairement à ce qu'il pensait (ah les préjuges!), non seulement personne ne se moque de lui, mais le voilà recruté dans un improbable groupe de rock très très amateur. C'est ainsi que le musicien classique solitaire va découvrir le rock, la complicité avec des copains de son âge. C'est pas mal le rock en fait, ça déménage....

Title : Le pire concert de l'histoire du rock
Author :
Rating :
ISBN : 9782364744646
Format Type : Kindle Edition
Number of Pages : 84 Pages
Status : Available For Download
Last checked : 21 Minutes ago!

Le pire concert de l'histoire du rock Reviews

  • Syringa Smyrna
    2018-11-20 23:29

    « Ils sont marrants, les profs. C’est plutôt facile d’échapper à leur radar. Il faut dire qu’ils en voient tellement, des élèves… »« J’ai cru que le déménagement dans une petite ville de province me permettrait de devenir plus anonyme encore. Si j’avais su à quel point je me trompais… Espiroux, département de la Creuse. Population : quatre mille huit cents habitants. Un collège. Huit classes. Deux cent trente élèves… et moi dans le rôle du petit-nouveau-de-quatrième-qui-vient-de-Paris.La rentrée est passée depuis deux semaines, et je vis un cauchemar quotidien. Non seulement je ne suis plus l’Homme invisible, mais j’ai l’impression qu’on me regarde en permanence. »« Arrivé en cours d’anglais, un garçon m’a fait signe de m’asseoir à sa table. Il m’a même appelé par mon prénom et félicité pour ma musique de ce matin. Deux filles se sont retournées et m’ont souri. Ma vie était fichue. »« Le destin se montre souvent ironique. Je m’en doutais, mais en voici la confirmation. Mon père appelle ça la loi de Murphy : Anything that can possibly go wrong will go wrong. »« A la fin du cours de musique, vendredi dernier, la prof m’a demandé d’interpréter un morceau avec Clément. Nous avons joué Blue Rondo à la Turk, de Dave Brubeck. »« Je m’adapte, comme a dit le conseil de classe. Et j’en suis le premier surpris. C’est moins compliqué et effrayant que je l’imaginais. »Le pire concert de l’histoire du rock – Manu Causse