Read Les tranchées by Fanny Britt Online

les-tranches

Les images de la maternité naissent dans les clichés (Communion! Souffrance! Délivrance!), vivent de clichés (Main sur un front fiévreux! Claque en arrière de la tête!) et meurent sur un cliché (Elle ne m’a jamais dit qu’elle m’aimait!). Pour les contourner, il faut avancer prudemment, faire confiance aux histoires qui émergent et espérer qu’elles forment, au bout du comptLes images de la maternité naissent dans les clichés (Communion! Souffrance! Délivrance!), vivent de clichés (Main sur un front fiévreux! Claque en arrière de la tête!) et meurent sur un cliché (Elle ne m’a jamais dit qu’elle m’aimait!). Pour les contourner, il faut avancer prudemment, faire confiance aux histoires qui émergent et espérer qu’elles forment, au bout du compte, un tout cohérent. Fanny Britt se risque ici à une sorte de plaidoyer pour une maternité ambigüe, à coups de souvenirs, de récits, de conversations avec des mères et des non-mères, d’impressions de lecture et de sagesse trouvée dans les paroles de chansons....

Title : Les tranchées
Author :
Rating :
ISBN : 9782924275092
Format Type : ePub
Number of Pages : 102 Pages
Status : Available For Download
Last checked : 21 Minutes ago!

Les tranchées Reviews

  • Marily SV
    2019-04-20 23:45

    J'avais lu cet essai en 2014 alors que je n'avais pas d'enfant et je l'avais vraiment détesté (j'avais mis 2/5 sur Goodreads et c'était pour être fine). Je ne me souviens pas exactement de ce qui m'avait dérangé, mais il faut dire qu'à cette époque, je ne désirais pas avoir de bébé et le discours entourant la maternité comme assise du féminisme m'avait gossée au plus haut point. Le temps a maintenant passé, et j'ai décidé de le relire cette semaine, en ayant dorénavant le point de vue « maman » (même si je ne le suis que depuis peu). Cette fois-ci, à ma grande surprise, plusieurs textes qui m'avaient dérangée initialement en 2014 m'ont émue, sont venus me chercher, ou ont mis des mots sur des réflexions un peu floues que j'ai eu dans les derniers mois. Même si je crois encore que certains sujets mériteraient d'être poussés plus loin (vraiment plus loin, en fait), je pense qu'il s'agit d'une bonne lecture à faire dans les premiers mois d'un congé de maternité ou d'un cadeau intéressant à faire à une nouvelle maman. (Par contre, deux sujets importants sont absents et ne devraient pas l'être: le travail ménager et la dépression post-partum.)

  • Laurie Ouellet
    2019-05-16 22:55

    J'aime les variantes et les nuances qu'on retrouve dans ce court livre. Jai adoré les thèmes avec des angles différents. Toute femme -peut importe son regard envers la maternité- y trouvera des réflexions intéressantes

  • Ju Lala
    2019-05-14 04:57

    Un livre auquel je ne croyais pas pouvoir m'identifier, et pourtant. Touchant et drôle.

  • Marie-Eve Bourdages
    2019-04-27 00:34

    Un essai formidable que j'ai envie d'offrir à tout mon entourage féminin.Brillant, nuancé et honnête.

  • Myriam St-Denis Lisée
    2019-05-18 00:43

    Un livre magnifique, j'en ai acheté 3 copies, une pour moi et 2 pour des amies qui sont mères. À lire, absolument.

  • Isabelle Brind'acier
    2019-05-05 22:44

    Une réflexion personnelle, juste et lumineuse sur le rôle de mère. Très touchant.

  • Amélie
    2019-05-16 23:41

    Dans ce livre d'une centaine de pages, Fanny Britt laisse son esprit papillonner & tisse une série de textes courts, qui tournent tous autour de la maternité. Plutôt que d'offrir un avis tranché sur la question, elle « [se] risque à un genre de plaidoyer pour l'ambigüité », où interviennent quelques-unes de ses amies -- mères ou pas. C'est d'ailleurs un des aspects que j'ai beaucoup aimé dans Les tranchées : cette générosité particulière de l'auteure, qui invite d'autres personnes à enrichir son discours, à le faire dévier de sa trajectoire initiale. Comme pour dire qu'on ne termine jamais de construire sa pensée, qu'une bonne conversation avec une amie peut toujours la faire évoluer. & que cette ambivalence, celle qui naît de nos échanges avec les autres, a quelque chose de beau & de nécessaire.Sinon, je me trouve un peu étrange d'avoir voulu lire ce livre, vu que je m'enligne pas mal pour être une personne qui n'aura pas d'enfants. (Ouin, moi non plus je sais pas pourquoi je choisis de dire ça sur goodreads.) & c'est vrai qu'il y a certains éléments qui m'ont déroutée. Ou qui sont tellement loin de moi que je ne me donne pas tout à fait le droit de les juger. Quand une de ses amies lui dit (je crois que c'est Alexie Morin?) que la maternité mainstream ne l'intéresse pas, je me souviens m'être dit bon, encore une autre affaire. C'est quoi, ça, la maternité mainstream? Pas dans le sens de c'est quoi ces niaiseries-là ; plus comme seigneur, encore une autre chose à ajouter dans la pile de toutes les milliers de choses sur lesquelles je connais rien.Alors je manque de repères. Je ne sais pas si ce livre contient des « observations [qui font] écho à celles d'autres femmes », comme l'espère le quatrième de couverture. Ça ne m'a pas empêchée d'apprécier la plume de Fanny Britt, & la façon si franche & si belle qu'elle a de parler de ses vulnérabilités, de l'amour, des noeuds qui se créent en elle. Comme ce passage :Tout faire soi-même, les gâteaux les glaçages les caramels les sablés pour imiter les planches de taekwondo.Tout faire soi-même parce que sinon ça ne compte pas, sinon je n'aime pas comme je veux aimer, ou à tout le moins je crains qu'ils ne sachent pas que les aimer, c'est quelque chose que je fais, que je refais, que je m'obstine à répéter, que les aimer c'est m'épuiser et c'est me révéler tout à la fois, que les aimer c'est l'angoisse pure et la victoire constante, que les aimer c'est tout ce qui m'intéresse et c'est tout ce qui m'éreinte. (p. 99)J'espère qu'elle écrira d'autres essais.

  • Patricia
    2019-05-13 22:53

    Ce livre est mon joyaux caché et à partir de maintenant toutes les femmes enceintes que je connais vont se voit offrir ce petit bouquin rose. Rose, la couleur y est bien choisit non?Il s'agit de fragments, des bouts de conversations, des bouts de textes, entre quelques femmes, mères ou pas, qui parlent de la maternité.J'ai trouvé que l'angle sous lequel la maternité était approchée était le plus honnête et le plus moderne qui soit. Ce livre m'a fait l'effet d'un baume sur mes questionnements, sur mes angoisses de nouvelle mère. Et s'il était normal que je ne me retrouve pas dans les mères 5-10-15, ni co-dodo-allaitement? Et si la maternité était ma maternité, la mienne, celle de mon corps, de ma relation avec mon corps et de ma relation avec ce petit bébé émergé de ce corps. Et si la maternité était une expérience unique, personnelle.Et si la maternité n'était pas A ni B, pas blanc ni noir, pas Tiger Moms ni Mère Indigne ni Attachment Mother.Et si la maternité était paradoxe.Et si la maternité était ambiguë. *Sur ce, je retourne à mon Instagram pour m'inspirer-m'empoisonner de mes moms-modèles à moi...

  • Mariane Demers
    2019-04-28 02:54

    "Si je ne doute pas un instant que l'on soit femme sans avoir d'enfant, pour ma part, j'ai mesuré toute l'ampleur de ce que ça voulait dire "être une femme" en ayant les miens. La maternité comme assise de mon féminisme." J'ai voulu lancer ce livre-là au bout de mes bras minimum 62 fois (le nombre de pages lues)...jusqu'à ce que je me dise que rien ne m'obligeait à le finir et à me mettre ainsi en colère. Le discours selon lequel le véritable épanouissement de la femme passe par la maternité ne me rejoint tout simplement pas! On se plaint des clichés qui enferment la femme, les mères, et les pages en sont maculées. Parfois, j'avais l'impression de lire un discours promaternité d'un curé des années trente! Et la maternité comme assise du féminisme?! Très peu pour moi! Qu'on ne se trompe pas: ce n'est pas la maternité qui m'écoeure, c'est ce genre de discours, c'est dit!

  • Johanne
    2019-04-27 02:30

    Une réflexion intéressante sur la maternité. Certains textes sont très touchants. Par contre, ça m'agace parfois quand on tente d'analyser à outrance la maternité qui, à mon sens, est beaucoup plus liée aux émotions qu'à la raison.

  • Virginie
    2019-05-09 04:52

    Intéressant et touchant. Ça tire un peu dans toutes les directions à mon goût, ça reste un peu en surface, mais en même temps c'est tellement sans prétention que ce n'est pas agressant. Je me suis tout de même reconnue dans certains traits, certaines phrases, sans être mère.

  • Melissa Thibodeau
    2019-05-20 02:43

    Un essai léger sans être dépourvu de contenu. En l'entamant, je me disais, bon un autre texte sur la maternité mais l'écriture de Britt en plus de ses échanges ces femmes qui l'entourent ont capté mon intérêt et me fournissent d'autres pistes de réflexion par rapport à la maternité.

  • Marie Soleil
    2019-05-08 23:55

    Pour lire le billet que j'ai écrit à ce sujet, sur Lili les merveilles, c'est par ici! http://www.lililesmerveilles.com/2016...To read the blog post I've written about this book, follow the link above! (Post is in French)

  • Emilie Sauriol
    2019-05-17 22:55

    Chroniques drôles et qui font réfléchir.

  • Angélique
    2019-05-08 02:41

    Beaucoup trop de jugement...